La transhumance ... au pays des vaches heureuses
La transhumance ... au pays des vaches heureuses La transhumance ... au pays des vaches heureuses La transhumance ... au pays des vaches heureuses

La vache Gasconne est tout simplement une vache extraordinaire. Belle, rustique, elle n'a pas son pareil pour valoriser l'herbe parfumée de nos vastes espaces montagnards, qui donne ce goût extraordinaire à nos pièces de viande. Au fil des saisons, nous déplaçons le troupeau depuis le bas de la vallée jusqu'aux prés intermédiaires, où l'herbe pointe vers la mi-mai. En juin, les éleveurs du village regroupent leurs troupeaux pour la grande montée aux estives: c'est la transhumance. Jusqu'en septembre, gardées par Roland notre vacher collectif, elles se régaleront de la bonne herbe d'altitude. Après un nouveau séjour en zone intermédiaire à l'automne, il sera temps de rentrer à la grange pour l'hiver, c'est là que naîtront les petits veaux.

Produire du goût ... et du paysage

Savez-vous pourquoi ... la montagne est verte ?! Nous vous posons la question : qui tond l'herbe ? Oui, oui, partout en montagne comme ailleurs l'herbe est tondue ... REPONSE : ce sont nos VACHES, comme tous les troupeaux transhumants qui, en broutant, entretiennent les belles pelouses typiques du paysage Pyrénéen. La transhumance est l'indispensable prolongement de notre ferme! Dans notre vallée étroite, si nous n'avions pas accès à la montagne, nous ne pourrions nourrir que 5 vaches, et nous ne pourrions pas vivre de ce métier, tout simplement.

Une passion à partager

Pour prendre le temps de vous expliquer notre vie dans ces montagnes, notre métier, notre culture pyrénéenne, nous avons imaginé une balade-transhumance sur le Plateau de Beille auprès du troupeau, en juillet/août. Et toute l'année, l'écomaison dont les supports sont répartis dans le restaurant et notre circuit pédagogique vous raconteront le rôle essentiel des éleveurs en montagne, garants du trésor écologique pyrénéen.